Nouvelle acquisition… Quand un vent de liberté vient souffler sur la presse

Notre nouvelle acquisition : Libération N°1 du 18 avril 1973. Collection Le Centre de la Presse.

Les collections du Centre de la Presse s’enrichissent régulièrement de nouvelles pièces. C’est le cas avec le double achat réalisé cette semaine : le numéro 1 du quotidien Libération avec en bonus un numéro spécial du même titre paru quelques jours avant ce premier numéro.

Le numéro 1 est daté du mercredi 18 avril 1973. Le président de la République s’appelle alors Georges Pompidou, la majorité est à 21 ans, l’avortement est interdit et à 18 ans on est bon pour un an de service miltaire.  « Prenez votre journal en main » et « La France bouge, libérons la presse » sont les principaux titres à la Une de ce quotidien de huit pages. Un quotidien « qui sera celui des lecteurs fatigués d’une presse qui les méprise, fatigués des journaux financés par la banque et la publicité, d’une information étranglée » comme le clament ses fondateurs.

Mais justement qui est à l’initiative de ce journal d’extrême gauche ? Le projet Libération est lancé entre décembre 1972 et février 1973 par plusieurs personnes, principalement par le philosophe Jean-Paul Sartre (1905-1980), les journalistes Serge July, Philippe Gavi, Bernard Lallement et Jean-Claude Vernier. Ce dernier est un journaliste du périodique La Cause du peuple lancé en mai 1968 par Roland Castro et l’un des fondateurs (avec Maurice Clavel et Jean-René Huleu) de l’APL, l’Agence de presse Libération, créée en juin 1971.
On peut rappeler que ce nouveau quotidien reprend le nom d’un autre quotidien créé en 1927 par le journaliste anarcho-syndicaliste et libertaire Jules Vignes (1884-1970), et d’un autre journal issu de la Résistance fondé par Emmanuel d’Astier de la Vigerie (1900-1969) qui paraît jusqu’en 1964.

Un appel à souscrire est lancé à la Une du journal pour récupérer des fonds nécessaires au lancement du journal. On peut noter parmi les célébrités qui signent cet appel : Jean-François Bizot et l’équipe de la revue Actuel, l’équipe de Charlie Hebdo, Jean-Pierre Chevènement (à l’époque membre du PS – tendance CÉRÈS), Maurice Clavel, Georges Fillioud, Michel Foucault, Serge Gainsbourg, Alain Geismar (un des leaders de mai 1968), Jeanne Moreau, Georges Moustaki, Jean Rochefort, Jean Rollin, Delphine Seyrig, Philippe Sollers, Michelle Vian, etc…

Numéro 1 oui, mais pas premier numéro. En effet, une dizaine de publications voient le jour en amont du lancement. Le Centre de la Presse en possède plusieurs : 

– notre seconde acquisition de la semaine, Libération Spécial dessin et lycée N°1 du 2 avril 1973.

– Libération numéro spécial du 5 février 1973, avec une lettre d’accompagnement ronétypée destinée aux kiosquiers et aux marchands de journaux.

– Libération Lorraine publié durant le 1er trimestre 1973. Lorraine ? Simple hasard sans doute, le quotidien est en effet installé à Paris dans le XIXème au 27, rue de Lorraine…

Il faudra encore quelques semaines avant que le journal trouve son financement et son rythme de croisière, sachant que la publicité y est proscrite (jusqu’en 1982).

Libération fêtera en 2023 ses 50 ans. Une longue histoire, pleine de rebondissements, une histoire menée jusqu’en 1986 par Serge July, puis par d’autres patrons de la rédaction comme Laurent Joffrin ou Nicolas Demorand… Ce journal a marqué et marque encore l’histoire contemporaine de la presse ; il est célèbre entre autres pour la force et les jeux de mots de ses titres.

Après avoir appartenu directement au groupe Atice/SFR il y a quelques années, le quotidien est détenu aujourd’hui majoritairement par un fonds de gestion, le FDPI (Fonds de dotation pour une presse indépendante).  Une indépendance assez relative qui reste à prouver dans les faits et dans le temps.  Dov Alfon en est le directeur de publication et le directeur de la rédaction. C’est Michel Becquembois qui assure la rédaction en chef. La diffusion 2021/2022 (print + numérique) dépasse les 90.000 exemplaires.

Outre ces premiers numéros, Le Centre de la Presse possède une belle collection de Libération parus entre 1973 et 2022 : plus de 14.700 exemplaires dont un peu plus de 3.000 doubles. À cela, il faut ajouter les 500 exemplaires de Libération et Libération-Soir parus entre 1942 et 1963.

Quelle histoire !


Pascal Roblin

Notre nouvelle acquisition : Libération N°1 du 18 avril 1973. Collection Le Centre de la Presse.
Un numéro spécial Dessin et lycée de Libération paru deux semaines avant le N°1. À la Une une caricature de Michel Debré, alors ministre de la Défense nationale (jusqu’au 28 mars 1973). Il souhaitait par une loi, restreindre les possibilités de sursis au service militaire pour achever un cycle d’études. Collection Le Centre de la Presse.